dimanche 4 février 2018

La petite serveuse, de Cestdoncvrai


Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas proposé ici la chronique d’une web-fiction. J’en lis pourtant régulièrement mais pour être parfaitement honnête, la lecture au chapitre ne se prête guère à la rédaction d’une chronique. C’est pourquoi j’ai décidé de procéder autrement et de me lancer cette fois dans la lecture d’un ouvrage entièrement à disposition, que j’ai téléchargé et lu comme n’importe quel eBook. Le livre en question est un premier tome, certes, mais la suite est d’ores et déjà disponible, ce qui augure bien de la constance des deux autrices.

La petite serveuse est donc le tome 1 du cycle Bienvenue au Mordret’s Pub, de Cestdoncvrai. Deux personnes se cachent en réalité sous ce drôle de nom de plume : Chloé et Tatiana. Talentueuses en diable, elles proposent de découvrir gratuitement leurs écrits à quatre mains sur leur site, ainsi que sur diverses plateformes de lecture en ligne, comme Wattpad ou Scribay. Le cycle dont il est question ici s’inscrit dans un projet plus vaste nommé La Fédération des Enchanteurs, un ensemble de textes qui relate l’histoire d’une nation éponyme.

Très bien, c’est bien joli tout ça, mais de quoi ça parle ? D’un monde sous tension, ravagé par des cataclysmes et reconstruit sous l’impulsion de communautés sorcières. La petite serveuse, c’est Naola, adolescente fugueuse qui échoue aux Halles Basses, le quartier le plus mal famé de la ville de Stuttgart, la grande capitale sorcière. Pas de quoi impressionner notre jeune téméraire, mais encore faut-il trouver un travail pour subsister le temps d’un été, avant de retourner à l’internat. Et éviter les mauvaises fréquentations... Et dans pareil quartier, rien n’est moins simple.

Entre un cuisinier Webster, une vieille naine qui dirige la Mafia, un antiquaire escroc à la petite semaine et un patron vampire, Naola aura fort à faire pour louvoyer entre les forces armées de la Fédération et les vestes grises de l’Ordre ! Autant l’avouer tout de suite, je suis tombée sous le charme de l’univers, c’est la grande force de ce récit. C’est à la fois plein d’humour et de magie, et c’est surtout truffé de bonnes idées. Bien que ce soit une web-fiction, et malgré ce que certains pensent de ce qu’on peut trouver en termes de qualité sur les plateformes comme Wattpad, la plume est solide, l’univers bien construit et Naola est... certes un peu agaçante par moments, mais quel ado ne l’est pas ?

La petite serveuse est donc un premier tome d’introduction à une saga toute en fraîcheur, au cours de laquelle Naola devra quitter l’enfance, faire ses premiers choix d’adulte et assumer leurs conséquences. Si vous aimez les mots et les histoires, je vous engage vivement à découvrir celle-ci. Dépaysement garanti !

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Bienvenue au Mordret's Pub, tome 1 : La petite serveuse, de Cestdoncvrai
Web-fiction (2016) - 185 pages - Support numérique - Fantasy

Quels lâches ! Jamais Naola n’aurait imaginé découvrir pareil trait de caractère chez ses parents. Elle ne peut plus rester chez elle. Elle ne peut plus vivre avec eux, pas après ce qu’il s’est passé, pas après ce qu’ils ont fait. Ou plutôt ce qu’ils n’ont pas fait. Dans sa fugue, l’adolescente échoue aux Halles Basses, le quartier le plus mal famé de Stuttgart, la grande capitale sorcière. L’endroit parfait pour se faire oublier et devenir autonome. Mais comment dénicher un emploi dans un lieu pareil ? Personne ne veut l’embaucher, alors quand la Vieille Naine lui parle du Mordret’s Pub, Naola saute sur l’occasion malgré le principal défaut de son futur patron : c’est un vampire.

Site de l'auteur : http://cestdoncvrai.fr/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire