samedi 20 janvier 2018

13 à table 2015, Collectif d'auteurs pour les Restos du Cœur


Depuis 2015, les éditions Pocket publient chaque année, à l’approche des fêtes et au bénéfice des Restaurants du Cœur, un recueil de treize nouvelles autour d’un thème commun : un repas. Un livre acheté pour la modique somme de 5 €, c’est trois repas distribués. Une bonne action en échange d’un chouette moment de lecture, pour vous ou la personne à laquelle vous l’offrez. Bien sûr, chaque année, je me retrouve à offrir sans retenue ce livre autour de moi sans l’avoir jamais lu moi-même. Ça ne pouvait plus durer !

Ce qui est vraiment plaisant dans ce recueil, c’est qu’il regroupe des histoires d’auteurs célèbres mais dans des genres très variés. De Maxime Chattam ou Franck Thilliez à Eric-Emmanuel Schmitt en passant par le duo Marc Levy / Guillaume Musso, cela a été pour moi l’occasion de découvrir des plumes auxquelles je ne m’intéresse habituellement pas. Si je n’ai pas crié au génie à la lecture de chaque nouvelle, la plupart d’entre elles m’ont néanmoins plu et j’ai passé un très bon moment. Alors je ne vais pas les citer toutes ici une par une, simplement vous parler de mes trois préférées.

Pour ceux qui passent souvent sur eTemporel et s’attendaient légitimement à retrouver celle de Maxime Chattam parmi elles, c’est raté ! Sa nouvelle, Maligne, était plutôt sympa mais la chute m’a fait l’effet d’un soufflet qui retombe et admettez que pour un repas de fête, c’est quand même dommage ! Non, j’évoquerai plutôt Fantôme, de Guillaume Musso - comme quoi, tout arrive ! -, La part de Reine, d’Eric-Emmanuel Schmitt et Gabrielle, de Franck Thilliez.

Dans la première, Guillaume Musso oublie complètement le thème du repas de fête pour évoquer un capitaine de police, Constance Lagrange, atteinte d’une tumeur au cerveau. Une femme très attachante qui, malgré ses ennuis de santé, se laisse guider par sa curiosité naturelle et va mener une drôle d’enquête sur les traces d’un fantôme. La chute est sympathique et la plume plaisante.

La deuxième est, au contraire, en plein dans le thème puisqu’il y est question de partage, et de tout ce qu’une chienne à l’incroyable humanité peut apporter autour d’elle, à nous, les hommes. Une histoire toute simple mais vraiment magnifique et triste, une vraie leçon d’humanité. Et au final, une plume que j’ai très envie de lire à nouveau, même si elle - ou peut-être justement parce qu’elle - est très loin de ce que je lis d’habitude.

La troisième enfin nous parle d’un couple de personnes âgées qui, chaque année depuis des lustres, viennent observer les ours se nourrir juste avant leur hibernation. Il est vital pour eux d’ingurgiter autant de saumons que possible, mais cette année-là, les poissons ne sont pas au rendez-vous. Alors qui mettrons-nous sur la table ? J’ai aimé l’humour de cette nouvelle et je me suis surprise à m’attendrir sur ce vieil homme terrifié qui ne pense qu’à sauver l’amour de sa vie. La chute est juste parfaite !

Comme annoncé dans le quatrième de couverture, il y a dans ce livre du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, de quoi satisfaire les plus difficiles d’entre nous. Alors si vous cherchez votre prochaine bonne action, n’hésitez plus, il est encore temps d’acheter la version 2017 de 13 à table ! Les Restaurants du Coeur ont besoin de vous.

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

13 à table, Collectif d'auteurs pour les Restos du Cœur
Pocket (2015) - 274 pages - Support papier - Nouvelles et Recueils

Le livre réunit les œuvres d'un éventail d'écrivains bien connus. Ont ainsi participé au projet : Marc Levy, Eric-Emmanuel Schmitt, Françoise Bourdin, Guillaume Musso, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Pierre Lemaitre, Frank Thilliez, Jean-Marie Perier, Gilles Legardinier, Bernard Werber et Tatiana de Rosnay. 13 auteurs pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire