mercredi 13 décembre 2017

Le testament de Jessie Lamb, de Jane Rogers


Le testament de Jessie Lamb, de Jane Rogers, est un roman que je n’ai pas choisi mais que j’ai reçu dans la seule et unique Kube que j’ai commandée. Un roman de science-fiction sélectionné par un libraire à partir de mes lectures passées et de mes envies de l’époque. Je dois bien avouer qu’il ne me faisait pas très envie et que j’ai mis longtemps à me décider à plonger dedans, mais ça a finalement été une plutôt bonne surprise. On en parle ?

C’est l’histoire de Jessie, jeune fille de seize ans qui vit dans un monde condamné, où les femmes enceintes meurent au début de leur grossesse, suite à la propagation d’un virus mis au point par des terroristes : le SMM. L’humanité est donc menacée à très court terme et Jessie s’interroge. Sur la vie en général, la société de consommation et l’épuisement de nos ressources naturelles, mais aussi sur sa vie à elle et ce qu’elle veut en faire dans ce contexte si particulier. Comme tous les ados de son âge, elle passe par différentes phases, elle prend parti, hésite, tergiverse, affirme, grandit en un seul mot.

L’intrigue est habilement construite. Lorsqu’on fait sa connaissance au début du roman, Jessie est emprisonnée dans une chambre par son père et l’auteur utilise des flashbacks pour nous exposer ce qui les a menés là. Ne vous attendez pas à un récit débordant d’action, Le testament de Jessie Lamb relève beaucoup plus de la psychologie des personnages, et pas seulement de Jessie d’ailleurs. En tant que maman, j’ai particulière apprécié d’avoir une vision de la réaction de ses parents à sa décision si radicale. Eux aussi sonnent tellement vrais !

Un roman qui, par son contexte de fin du monde, m’a beaucoup fait penser à L’âge des miracles, mais autant j’avais eu du mal avec la Julia de Karen Thompson Walker, autant j’ai trouvé la Jessie de Jane Rogers cohérente et crédible. On la voit passer de l’indifférence à l’engagement, prendre position, afficher ses doutes, effacer son individualité au profit du collectif. Un cheminement très bien décrit, au cours duquel l’auteur nous expose différents points de vue : celui des féministes, des religieux, des scientifiques. Tout le monde a son mot à dire et au milieu de tout ça, notre ado tente de se frayer un chemin.

Un roman d’une belle sensibilité, à la thématique très actuelle. Une histoire de courage et d’idéalisme mais pas seulement, il est parfois juste question de trouver un sens à sa vie et de s’y accrocher envers et contre tout. Une jolie découverte à laquelle je ne m’attendais vraiment pas !

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Le testament de Jessie Lamb, de Jane Rogers
Folio (2015) - 368 pages - Support papier - Science-fiction

Jessie Lamb a seize ans, des parents qui passent leur temps à se disputer, une tante célibataire déjantée, des amis, des flirts, des rêves. Une adolescente normale, en somme. Sauf qu'elle n'évolue pas dans un monde « normal ». Depuis que des bioterroristes ont propagé le virus du SMM, les femmes enceintes meurent toutes en couche. Par conséquent, l'humanité est menacée d'extinction. Alors que tout son univers familier et rassurant s'effrite, Jessie, qui jusque-là ne se sentait que très peu concernée par les problèmes du monde, prend conscience de son pouvoir de changer le cours de l'histoire. Allant à l'encontre de l'avis de ses parents, elle se porte volontaire pour devenir une « Sleeping Beauty », comme on surnomme celles qui acceptent de se sacrifier pour donner la vie en participant à un programme scientifique.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire