mercredi 29 novembre 2017

Plus rien entre nous, Laurens, de Fabrice Colin


De Fabrice Colin, je n’ai lu jusqu’ici que l’étrange Arcadia qui m’avait laissée un peu dubitative. J’avais vraiment envie de le découvrir sous un nouveau jour et cette petite nouvelle, disponible gratuitement en numérique, m’en a donné l’occasion. Les quelques commentaires que j’ai lus à son sujet ne sont pas très enthousiastes, mais en ce qui me concerne, j’ai bien aimé. La chute est bonne, et pour une nouvelle, c’est d’une importance capitale.

Plus rien en nous, Laurens, c’est donc l’histoire de Laurens, un père de famille dont l’épouse a disparu deux ans plus tôt, l’abandonnant seule avec leurs jumelles de quatre ans. Ils étaient en vacances, ils se rendaient à la plage, il a fait demi-tour pour aller chercher de la crème solaire et à son retour, seules les filles l’attendaient. Trop jeunes, elles se sont bien vite avérées incapables de lui expliquer où était passée leur mère. Alors a-t-elle été enlevée contre son gré ? Les a-t-elle volontairement quittés, les filles et lui ? Mystère et boule de gomme !

Toujours est-il qu’on fait la connaissance de Laurens alors qu’il revient sur les lieux du drame, deux ans plus tard, dans un but bien précis. Il a fini par prendre contact avec d’autres hommes dans la même situation, et ils ont engagé un détective privé. Ce dernier leur fait miroiter une piste sérieuse, leur réclamant davantage d’argent pour la suivre. Et c’est là qu’on commence à se dire qu’il y a anguille sous roche. Le dénouement, je ne vous le révélerais pas, ce serait dommage, mais j’ai trouvé cette histoire plutôt bien construite. Les dernières pages sont glaçantes quand on prend la mesure de ce qui se passe.

Étrangement, la plume de Fabrice Colin sur ce texte n’a absolument rien à voir avec celle qu’il arborait dans Arcadia. Je n’aurais jamais parié lire le même auteur ! Le personnage de Laurens est très vite attachant, on mesure sa détresse et c’est presque pire pour le lecteur qui réalise à côté de quoi il passe. Peut-être est-ce mieux ainsi, peut-être pas, on s’interroge et on voit les disparitions sous un autre jour. Un texte habile et passionnant, qui ne révèle tous ses secrets qu’à qui se laisse emporter. Laissez-vous aller à la curiosité, c’est l’occasion où jamais.

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Plus rien entre nous, Laurens, de Fabrice Colin
Editions Sonatine (2013) - 29 pages - Support numérique - Contemporaine

Comment réussir à gâcher des vacances à Miami ? En "égarant" sa femme sur la plage comme Laurens, par exemple...

Site de l'auteur : http://dreamericana.free.fr/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire