lundi 17 mars 2014

Neverland

Lu en numérique !

Présentation

Titre : Neverland
Auteur : Maxime Chattam

Année de 1ère parution française : 2013
Appartient au cycle : Autre-Monde, tome 6

Lu au format : ePub, 650 pages
Aux éditions : Albin Michel

Quatrième de couverture

L'ennemi a détruit le deuxième Coeur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias. Alors qu'Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l'empire d'Oz. L'Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d'Europe ? L'heure de révéler les ultimes secrets d'Autre-Monde approche...

Ma chronique

Maxime Chattam nous avait confrontés à un suspense insoutenable à la fin d’Oz, le cinquième tome de la saga Autre-Monde. Ambre, Matt et Tobias étaient de nouveau séparés, et cette fois, de manière peut-être bien définitive tant les événements qui clôturaient ce volume étaient terribles. Neverland reprend exactement là où il s’était arrêté. Entropia s’étend à toute vitesse sur le monde, et pour espérer vaincre Ggl, l’entité qui y règne, nos amis ont besoin du 3ème Cœur de la Terre. Mais comment réussir à mettre la main dessus à présent qu’ils sont séparés et que le Testament de Roche n’est plus en leur possession ?

Neverland est peut-être bien mon tome préféré de la saga. Pourquoi ? Parce qu’on ne s’ennuie pas une seconde, pour commencer. Les événements s’enchaînent à un rythme effréné, sans pour autant que l’auteur néglige l’évolution de ses personnages. J’ai particulièrement apprécié les interrogations de Matt, tant sur sa position de leader et les responsabilités que cela implique, que sur sa relation avec Ambre, sa prise de conscience du fait qu’il est en train de devenir adulte, et de ce à quoi il aspire pour l’avenir. Maxime Chattam inclue tout cela à son intrigue avec légèreté et profondeur tout à la fois, et à aucun moment ces introspections ne deviennent pesantes.

J’ai également beaucoup aimé les nouveautés, qui m’ont fait complètement oublier les redondances du tome 4, intitulé Entropia. Nouveaux décors fabuleux d’une part, avec le splendide château de Neverland ou encore la cité pirate de Mangroz, en zone franche. Nouveaux personnages aussi, que ce soit Gaspar le magnifique ou le grincheux Lanz, la mystérieuse Dame aux Chats, le Maester Morkovin et son affreux singe, ou encore Jahrim le pirate… Les événements s’accélèrent dans ce sixième tome, on sent que la fin est proche, et malgré tout, j’ai l’impression que l’Alliance des Trois va encore aller de découverte en découverte dans le suivant ! Certaines choses se résolvent, de manière définitive pour certaines, mais les dangers n’en seront sûrement pas moins nombreux dans la suite.

J’ai dévoré les 650 pages de ce roman en deux jours à peine – certes, j’étais en vacances, mais quand même ! –, et j’ai vraiment hâte de découvrir les terres souterraines vers lesquelles se dirigent à présent nos héros. Bien sûr, ce ne sera pas sans un petit pincement au cœur à l’idée d’en finir dans ce bel univers, mais comme l’auteur évoque lui-même la possibilité d’un spin-off consacré à Gaspar, cela me rassérène un peu ! En attendant, je ne saurais trop recommander aux traînards qui n’ont pas encore lu Neverland de se bouger, ils passent à côté de quelque chose de bien !

Note : ★★★★★

4 commentaires:

  1. A ma grand honte, je n'ai pas encore lu ce dernier tome sorti ! J'espère m'y mettre prochainement, et relire les précédents pour bien me remettre l'action en mémoire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, comme tu le vois, j'ai traîné un peu aussi, mais je n'aurais pas dû ! ;o)

      Supprimer
  2. Il faut vraiment que je me lance aussi dans cette saga, j'adore Chattam, une autre vision de lui sera intéressante, en plus ils doivent tous être sortis en poche maintenant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tous, ça m'étonnerait, mais au moins les 3 ou 4 premiers, je dirais. Je le préfère en thriller, très honnêtement, mais j'aime bien Autre-Monde, et puis ce tome-ci est excellent.

      Supprimer