mercredi 10 avril 2013

Le Puits de l'Ascension

Lu en numérique !

Présentation

Titre : Le Puits de l'Ascension
Auteur : Brandon Sanderson
Cycle : Fils-des-Brumes - Tome : 2

Paru le : 13 octobre 2010
Editions : Orbit
EAN : 978-2360510122

Broché : 726 pages

Quatrième de couverture

Le Seigneur Maître est tombé. La guerre peut commencer. En mettant fin au règne brutal et millénaire du tyran, ils ont réalisé l’impossible. À présent, Vin la gamine des rues devenue Fille-des-Brumes, et Elend Venture le jeune noble idéaliste, doivent construire un nouveau gouvernement sur les cendres de l’Empire. Mais trois armées menées par des factions hostiles, dont celle des monstrueux koloss, font le siège de Luthadel. Alors que l’étau se resserre, une légende évoquant le mystérieux Puits de l’Ascension leur offre une lueur d’espoir. Et si tuer le Seigneur Maître avait été la partie la plus facile ?

Ma chronique

J’étais très excitée à l’idée de me replonger enfin dans la suite des aventures de Vin, la jeune Fille-des-Brumes de L’Empire Ultime. J’avais vraiment adoré le premier volume de la saga de Brandon Sanderson, j’étais tombée sous le charme de cet univers original, de sa magie des métaux, de ses personnages hauts en couleur, tout ça. Mais le début du Puits de l’Ascension m’a sérieusement fait douter de retrouver jamais cet enthousiasme perdu…

Intrigues politiques et sombres complots font partie intégrante du genre qu’est la fantasy, ce n’est pas un scoop. Seulement, pendant un bon tiers de ce tome 2, j’ai eu le sentiment que cette suite n’allait se résumait qu’à ça. Le Seigneur Maître est tombé, il faut reconstruire. Un an après la fin de L’Empire Ultime, Elend Venture a mis en place une assemblée chargée de gouverner le Dominat Central, mais il est en butte à non pas un, mais trois envahisseurs. On pourrait croire qu’il va y avoir de l’action… Raté !

Intrigues politiques et sombres complots, disais-je donc, exclusivement, pendant plus de 300 pages et autour d’un personnage dont le charisme est quasi inexistant… La douche froide. J’ai ramé, autant le dire clairement. Elend me tapait sur les nerfs par sa mollesse, Vin manquait terriblement de présence, les anciens de la bande de Kelsier faisaient à peine partie du décor… Que se passait-il ? J’avais perdu tous mes repères. Malgré tout, je me suis accrochée. Il s’agissait quand même de Brandon Sanderson et j’avais confiance en lui, que diable !

Les choses ont fini par s’accélérer et l’action par reprendre ses droits, rassurez-vous. Le dénouement est époustouflant, et il est bien évident que je lirai la suite. J’ai particulièrement apprécié que l’auteur ait mis l’accent sur certains personnages comme Sazed ou OreSœur, fabuleux, et deux des nouveaux venus m’ont fort intriguée : Tindwyl et Zane. J’ai aimé en apprendre plus sur l’allomancie, la ferrochimie, le Héros des Siècles et le Puits de l’Ascension, l’histoire des kandras…  Finalement, beaucoup de choses m’ont plu dans ce roman !

C’est juste que si l’auteur avait pu abréger sur les intrigues politiques et la valse-hésitation de Vin et son Elend, je l’aurais sans doute davantage apprécié. En dehors de ces quelques longueurs, ça reste du Sanderson, c’est original, surprenant, et parfaitement maîtrisé.

Lecture commune avec : Althéa, Charlène, Jorian, Lysandre et Mathys.

Note : ★★★☆☆

2 commentaires:

  1. C'est vrai que ce 2e tome est un peu moins passionnant que le premier, à cause de tout ce côté politique, mais ça ne m'avait pas empêché de beaucoup aimé. Tu verras le tome 3 est vraiment excellent et j'espère qu'il te plaira quand tu le liras.

    RépondreSupprimer
  2. Je vais attendre un peu, je pense, d'une part parce que j'ai plein d'autres trucs à lire, et puis une pause me fera du bien, je crois. Merci d'être passée, Frankie !

    RépondreSupprimer