lundi 25 février 2013

Il coule aussi dans tes veines

Présentation

Titre : Il coule aussi dans tes veines
Auteur : Chevy Stevens
Cycle : Aucun - Tome : Aucun

Paru le : 9 janvier 2013
Editions : L'Archipel
EAN : 978-2809809930

Broché : 400 pages

Quatrième de couverture

Sara, 34 ans, mère d'une fillette de 6 ans, sait depuis toujours qu'elle a été adoptée. Mais, alors qu'elle va se marier, la jeune femme souhaite découvrir qui sont ses véritables parents. Ses recherches ne passent pas inaperçues et alertent son père biologique : un sérial killer que la police canadienne veut coincer depuis des années. Ce dernier n'a dès lors qu'une envie : faire la connaissance de cette fille dont il ignorait l'existence. Sara se retrouve prise au piège. Son enfer ne fait que commencer !

Ma chronique

Chevy Stevens m'était totalement inconnue avant la dernière opération Masse Critique de Babelio. Et puis, intriguée par le quatrième de couverture, j'ai décidé de tenter ma chance, et c'est ainsi que j'ai eu la chance de découvrir cet auteur canadien. Tout d'abord un petit peu désarçonnée par la manière dont l'histoire nous est racontée, chaque chapitre correspondant à une séance a posteriori de l'héroïne chez sa psy, j'ai rapidement trouvé que cela amenait une petite touche d'originalité ma foi fort sympathique.

Sara est la fille naturelle d'un sérial killer ! Quelle horreur, je m'imagine sans peine le gouffre sans fond qui doit s'ouvrir sous nos pieds lorsqu'on découvre ce genre de choses... Sans parler des questions que cela engendre, à commencer par la plus effrayante : ai-je hérité, ne serait-ce que d'une partie, de ses pulsions meurtrières ? Et si une personne de mon entourage venait à le découvrir, que penserait-on de moi ? Et bien, c'est exactement ce que Il coule aussi dans tes veines nous raconte. Car Sara est obsessionnelle, à partir du moment où elle fait cette découverte, elle ne peut plus penser à rien d'autre, et on peut la comprendre.

J'ai particulièrement aimé ses interrogations, je me retrouvais vraiment dans ce qu'elle ressentait, y compris dans ses relations naissantes avec ce père naturel qui l'intrigue et la terrifie tout à la fois. C'est un personnage vraiment très abouti, très fouillé. Alors bien sûr, par comparaison, les autres le sont nettement moins. J'aurais aimé en apprendre un petit peu plus sur ce père adoptif indifférent, ou sur cette flic obnubilée par l'aboutissement de son enquête, mais d'une manière générale, tout cela sonnait terriblement juste, et c'était vraiment le plus important pour moi.

Seul petit bémol qui malheureusement coûte une étoile à ce thriller que j'ai par ailleurs vraiment apprécié : le revirement final. Téléphoné, je l'ai senti arrivé de très loin d'une part, mais surtout, il n'apporte absolument rien. L'affrontement final entre Sara et le Tueur des Campings se suffisait à lui-même, pourquoi avoir tenu à en rajouter une couche ? Un peu dommage... Mais ne vous y trompez pas, j'ai beaucoup aimé ce livre et le message qu'il véhicule. A quel point la génétique influe-t-elle sur nos traits de caractère ? Et plus important, quand on touche le bonheur du doigt, faut-il vraiment s'acharner à remuer le passé, au risque de tout gâcher et de faire souffrir les siens ?

Note : ★★★★☆

3 commentaires:

  1. J'ai adoré cette lecture qui m'a bien faite flipper et j'avoue que je n'avais absolument pas vu venir le final :)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'ai découvert l'auteur avec ce livre, et j'ai bien envie d'en lire d'autres d'elle, à présent ! Merci de ton passage.

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air génial je note :)
    J'adore ce genre d'histoire !

    RépondreSupprimer