jeudi 15 novembre 2012

Une place à prendre

Titre : Une place à prendre
Auteur : J.K. Rowling
Cycle : Aucun - Tome : Aucun

Paru le : 28 septembre 2012
Editions : Grasset
EAN : 978-2246802631

Broché : 682 pages

Présentation de l'éditeur :
Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable. Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

Attendue de tous, J.K. Rowling revient là où on ne l’attendait pas et signe, avec ce premier roman destiné à un public adulte, une fresque féroce et audacieuse, teintée d’humour noir et mettant en scène les grandes questions de notre temps.

Ma critique :
Faut-il présenter J.K. Rowling, l’auteur de la célébrissime saga « Harry Potter » ? Nombreux étaient ceux qui l’attendaient au tournant, lors de la sortie de ce qu’on annonçait comme son premier roman pour adulte. Personnellement, j’étais juste curieuse de voir ce que ça pouvait donner, confiante en la plume agréable et fluide de l’auteur. Au final, c’est grâce aux matchs de la rentrée littéraire 2012 organisés par Price Minister que j’ai eu l’occasion de découvrir Une place à prendre, et je les en remercie chaleureusement.

C’est une étude de mœurs que J.K. Rowling nous propose là. Rien à voir avec le fantastique, on est dans de la littérature contemporaine qui décortique les réactions des habitants d’une petite bourgade anglaise suite au décès d’un de leurs conseillers paroissiaux qu’il va falloir remplacer. C’est l’occasion, à travers de nombreux personnages - trop peut-être - de nous faire découvrir des comportements qui sont loin d’être exemplaires, des personnalités et des travers pas toujours très agréables, des non-dits, des secrets aux conséquences parfois bien lourdes...

Si cela nous amuse au début du livre, on réalise rapidement que l’ambiance sous-jacente à l’élection qui se profile est terriblement malsaine. J.K. Rowling n’écrit plus pour les enfants, que ce soit dit ! Manipulation, scènes de violence, verbale ou physique, abus d’alcool et de drogue, viol, rancune d’adolescents qui s’expriment de bien vilaine façon, le spectacle de cette humanité, que l’on devine à la dérive bien avant qu’elle ne s’en rende compte elle-même, n’a rien de bien ragoûtant. Ça m’a rappelé le récent Dôme de Stephen King, le point de départ fantastique en moins.

Pas de héros dans cette histoire, juste des gens comme vous et moi, certains mesquins, d’autres pas forcément mais que la vie a malmené ou malmène encore, et qui réagissent un peu comme ils peuvent, pris dans un engrenage auquel ils sont incapables de résister. Un roman qui se lit très bien, avec la sensation parfois déplaisante d’être un scientifique observant de petites créatures à la loupe, et secouant la tête de réprobation à l’égard de leurs comportements. Quelle place de choix pour le lecteur, une place à prendre sans le moindre doute ! Encore faut-il qu’elle nous fasse réfléchir, ce qui a été le cas pour moi.

Malgré tout, 680 pages d’observation de la nature humaine, il faut bien reconnaître que c’est un peu longuet. Bien qu’intéressée par les habitants de Pagford, et comment ne pas se sentir concernée, j’en suis toujours à attendre l’Evènement avec un grand E du roman. Pendant longtemps, je me suis demandée où l’auteur voulait en venir, avant de finir par accepter qu’elle n’allait nulle part, en fait. Une place à prendre est une comédie de mœurs à l’humour grinçant, sans concession, et c’est tout, n’en attendez pas autre chose, vous seriez cruellement déçus.

Ma note : ★★★☆☆ ou 13/20

4 commentaires:

  1. Ah je suis assez d'accord avec toi, j'ai mis la même note d'ailleurs ! Je m'attendais à beaucoup plus de suspens ! Et surtout à une histoire qui se tient plus, nous avons là un genre de chronique de village à un instant T. L'écriture est assez envoutante, ce qui m'a permis de le lire rapidement et sans m'ennuyer mais je reconnais qu'il manque les épices promises en résumé sur la jaquette...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, ça se lisait bien, mais c'était quand même un peu longuet...

    RépondreSupprimer
  3. Haha, je n'ai pas pu m'empêcher de passer par ici. Ca a l'air sympa dit comme ça, dommage que l'auteure ne nous emmène pas vraiment quelque part. Mais bon, ça me changera un peu de genre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce n'est simplement pas le but, mais comme je ne savais pas à quoi m'attendre, je ne pouvais m'empêcher de guetter. Mais maintenant tu es prévenue ! Bonne lecture en tous cas.

      Supprimer