mardi 1 mai 2012

Des horizons rouge sang

Titre : Des horizons rouge sang
Auteur : Scott Lynch

Cycle : Les Salauds Gentilshommes - Tome : 2
Date de sortie : 28 février 2008
EAN : 9782352941439

Présentation de l'éditeur :
Locke Lamora, l'ancienne Ronce de Camorr, et son comparse Jean Tannen ont fui leur cité natale. Ils ont embarqué à bord d'un navire et gagné la cité-état de Tal Verrar, où ils prévoient bientôt de réaliser leur forfait le plus spectaculaire : s'attaquer à L'Aiguille du Péché, une maison de jeu réservée à l'élite et voler son incommensurable trésor. Il n'existe qu'une façon de s'approprier l'argent de cet établissement : le gagner aux divers jeux qu'il propose à ses clients. Un domaine que Locke et Jean croient connaître sur le bout des doigts. Mais, une fois encore, les deux compères se retrouvent embringués dans des aventures imprévues, et devront se frotter à la flotte pirate de la redoutable capitaine Zamira Drakasha. Une véritable sinécure pour des voleurs qui ne distinguent pas bâbord de tribord ! Et pendant ce temps, les Mages Esclaves fomentent leur revanche contre celui qui les a humiliés et croit avoir échappé à leur châtiment : un certain Locke Lamora.

Ma critique :
Rarement un livre m'a autant mise en colère ! Pourquoi ? Parce qu'après un excellent premier tome qui s'était révélé être un véritable coup de cœur pour moi, j'attendais vraiment beaucoup de cette suite des Salauds Gentilshommes, et que ma déception a été à la mesure de cette attente.

L'intrigue se met en place lentement, c'est vraiment rien de le dire, mais comme c'était déjà le cas dans Les mensonges de Locke Lamora, je ne me suis pas inquiétée outre mesure. Locke et Jean ont quitté la cité de Camorr pour rejoindre celle de Tal Verrar, et l'on découvre avec plaisir de nouveaux lieux et de nouveaux personnages, toujours aussi hauts en couleurs. Malgré la perte d'êtres chers, nos deux voleurs n'ont pas réellement changé, et on devine que la nouvelle arnaque qu'ils préparent sera la meilleure. Ou en tous cas, c'est leur ambition et celle de l'auteur.

Malheureusement, même si les dialogues sont toujours aussi percutants et drôles, l'intrigue fait chou blanc. D'une part parce qu'elle n'en finit plus de décoller enfin, c'est long, mais c'est long... Ensuite et surtout parce qu'on est très loin de la maestria avec laquelle Lynch nous avait embarqués dans son premier roman. Pendant près de 600 pages, nos deux héros se retrouvent à mener deux puis bientôt trois arnaques de front, et on sent parfaitement qu'ils ne maîtrisent absolument rien. Je crois que c'est le pire ! Ils se laissent porter par les évènements, les subissent.

Au final, le dénouement de cette intrigue si compliquée s'effectue sur les 40 dernières pages, à toute allure, sans réelle cohérence, de manière plutôt bancale. Quoi ? Tout ça pour ça ?! Comme si tout le passage qui se déroule chez les pirates n'avait été qu'un moyen de pondre de la ligne, d'étoffer une histoire à laquelle ça n'apporte rien ou pas grand chose. Si encore la fin avait été à la hauteur, j'aurais pu passer sur les longueurs, mais je n'en garde qu'une impression de travail baclé qui me laisse un goût sacrément amer dans la bouche.

La suite n'est pas encore disponible, ça tombe vraiment très bien, parce qu'à l'heure actuelle, je n'ai vraiment pas envie de la lire !

4 commentaires:

  1. J'avais eu beaucoup de mal à accrocher pour le premier tome, mais j'en étais venu à bout ... alors là ! j'écarte définitivement cette série de ma PAL ! Merci pour l'info kahlan.

    RépondreSupprimer
  2. Ben ça m'ennuie, d'un coté, parce que ce n'est que mon sentiment, après... Mais si tu avais déjà eu du mal avec le premier, je crains le pire pour celui-ci, très honnêtement ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ah ! Quelqu'un qui est d'accord avec moi ! C'est clair que ce second tome est très en dessous du premier et c'est bien dommage ! En espérant que le 3e soit meilleur ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le troisième est dans ma PAL, mais je n'arrive pas à me lancer...

      Supprimer